TENNESSEE WILLIAMS - "Un homme... une oeuvre"

Lectures - Théâtre (1h30)
Affiche_TW_24 janvier
Production : Plateau Lecture
(création le 8 juin 2015)

DESCRIPTIF 

1- Echapper à l’ordre du monde (intro)
2- Quelques informations sur ma personne (vidéo)
3- Portrait d’une jeune fille en verre (lecture)
4- La ménagerie de verre (jeu)
5- Soudain l’été dernier (lecture)
6- La chambre noire (jeu)
7- Poèmes (lecture)
8- Témoignages (lecture)
9- La chatte sur un toit brûlant (jeu)
10- La fascination des stars (vidéo)
11- Le printemps romain de Mrs. Stone (lecture)
12- Dans le bar d’un hôtel de Tokyo (lecture)
13- La nuit de l’iguane (jeu)

avec :
Annie Delpoux : (5)-(6)-(7)-(8)

Brigite Hubert-Deville : (4)-(9)-(12)
Thérèse Guillaume : (6)-(8)–(11)
Gervais Jacob : (4)-(5)–(12)
Sylvie Jacob : (5)-(11)-(13)
Jo Joubel : (1) et voix off
Michel Moppert : (3)-(7)-(9)-(13)

Régie : Alain Bourdois – Stéphanie Fouillet

NOTE D'INTENTION

Il s'agit de rendre compte de l'oeuvre immense du dramaturge américain : théâtre, romans, essais, nouvelles, poésie... oeuvre profondément liée aux traumatismes de sa vie. Portrait d'une oeuvre donc, mais aussi portrait intime d'un homme qui n'a toujours vécu que de sa plume, d'une vie de bohême, entre café noir pour écrire et alcools forts pour le reste, entre grandes amitiés et aventures homosexuelles, entre New-York, la Nouvelle-Orléans, Londres ou Rome : « Je suis un   fugitif », disait-il.

Le spectacle mobilise 6 comédiens et fait l’objet d’une véritable mise en scène alliant jeu, lectures, vidéos, musique, lumière… le fil conducteur étant la voix off de Tennessee Williams.

L'AUTEUR 

TW

 

 

 

 

 

Tennessee Williams est mort le 25 février 1983 dans une chambre d'hôtel de New-York, miné par l'excès d'alcool et de médicaments. Il était passé de mode, après avoir connu le succès, et même la gloire, entre 1947 et 1961, quand ses pièces ont fait les beaux soirs des  théâtres de Broadway : La ménagerie de verre, Un tramway nommé désir, La chatte sur un toit brûlantSoudain l'été dernier, La nuit de l'iguane… avant d'être adaptées par les plus grands noms d'Hollywood et immortalisées par les plus grandes stars : Elisabeth Taylor, Vivien Leigh, Katharine Hepburn, Marlon Brando ou Paul Newman, sans oublier Richard Burton et bien d’autres. De la scène au7ème art, Tennessee Williams a laissé une empreinte majeure dans la culture américaine (lauréat à deux reprises du prix Pulitzer et élu « meilleur dramaturge du XXème siècle » par le magazine Time) : il était poète, nouvelliste, romancier, mémorialiste, et il restera pour la postérité comme auteur dramatique.

Mais derrière cette façade de gloire se cache un homme tourmenté. Elevé dans le sud des Etats-Unis dans un milieu très puritain, sous la coupe d’une mère étouffante et d’un père autoritaire, le jeune Thomas (de son vrai prénom), a surtout souffert d’avoir « perdu » sa chère soeur Rose, schizophrène, lobotomisée dans sa jeunesse. Hanté par ce drame, l’écrivain n’aura de cesse de s’interroger à travers ses personnages sur la folie humaine et la marginalité dans la société. Deux autres thèmes reviennent sous sa plume : la sexualité et la question de Dieu. Ou comment concilier nos désirs charnels avec nos aspirations spirituelles. 

Jusqu'à son inscription au répertoire de la Comédie Française avec Un Tramway nommé désir en 2011, Tennessee Williams a rarement été monté dans les théâtres publics français, l’année du centenaire marquant un tournant. Outre-Atlantique, Tennessee Williams est considéré comme l’un des plus grands auteurs dramatiques contemporains.